S 45+ 3ème ligue : Cossonay

04 mai 2014

Tout était réuni samedi 3 mai pour que la rencontre tombe à l’eau, au propre comme au figuré. Mais – il y a toujours un mais – notre adversaire du jour  (Cossonay) dispose non seulement d’un restaurant réputé (on y reviendra), mais aussi d’une halle couverte. La rencontre a donc pu se dérouler dans de bonnes conditions, même si le sol en moquette nous a causé quelques difficultés d’adaptation après l’entraînement intensif sur terre battue.

La composition compacte de l’équipe de Cossonay – 4  R8 et un R9 – a permis au capitaine adverse de présenter des adversaires coriaces à notre milieu de tableau, alors que nos têtes de séries (Daniel Guex et Pierre Schenk) avaient la tâche un peu plus aisée. Belle prestation d’Olivier Virnot qui fournit un match solide, malgré une épaule en délicatesse, tandis qu’Hugo van den Hombergh n’a pu trouver la bonne carburation sur cette moquette rapide. Stéphane Gerber, malgré un premier set remporté de haute lutte, s’incline face à un adversaire physiquement très affuté et dont le classement ne reflète pas le niveau effectif.

Notre double No 1, après un premier set plutôt aisé à négocier, se voit mené 4 :0 au second avant de se reprendre et – c’est simple à dire, moins à faire – tout simplement ne plus faire de faute. Quant au double No 2, il n’a pu s’empêcher d’étrenner la nouveauté de l’année concoctée par swisstennis : le champion’s tie-break… pour enfin s’imposer 10 :8 dans cette manche décisive.

Au bilan, une victoire 5 :2 , belle revanche d’une défaite encaissée sur le même score trois ans auparavant… pour la belle, on verra une prochaine année.

Un dernier mot pour souligner la qualité et la générosité de l’accueil de Cossonay : au moins 18/20 au Gault et Millau des restaurants de clubs ! Qu’on en juge : après une petite salade mêlée (mise en bouche), melon et jambon cru (la grande assiette) puis filets de perches du Léman et chaud-froid de fruits rouge avec glace vanille…

Un très grand merci à nos valeureux partenaires du jour.