Relégations JC Dames

31 mai 2014

Claudine espérait le Tessin et... ses voeux n'ont pas été exaucés.

Notre équipe d'IC a fait le déplacement dans la région des chocolats Frey, des yogourts Emmi, soit précisément à Buchs (à prononcer boucsss pour les Auvergnats!). Une fois le pont (et non le Rubicon) franchi, nous nous sommes retrouvées devant un clubhouse très campagnard au milieu des sapins et des moutons bêlants.

Nos adversaires du jour ont aligné une coriace équipe de R4-R5, renforcée par une ancienne R3 déguisée en R7... Que dire du résultat? Dans une composition resserrée à 5 joueuses et sans notre No1, nous avons pris une tôle 6 à 0. Nous aurions pu, en utilisant la fameuse phrase du sketch du duo Roger Pierre et Jean-Marc Thibault "si nous avions été plus nombreuses... on leur aurait mis la pâtée...". Bref... avec des "si" on mettrait Roland Garros en bouteille...

Dans les images fortes de la journée, nous avons pu apprécier des échanges longs, très longs, ultra-longs d'Isa avec son adversaire, de si mignons moutons noirs et blancs qui ont fait fondre Claudine, une Brigitte galopant comme une gazelle à pattes courtes, une Valérie ânonnant contre son adversaire au service dévastateur, une Claudine en apnée tentant à tout prix d'écourter les échanges. Une mention spéciale à notre vaillante capitaine qui a réalisé la meilleure prestation en passant tout près - trop près! - de la victoire.

Nous avons eu ensuite la chance de partager un verre de champagne pour fêter le maintien de nos adversaires en ligue nationale.

Le retour, sans GPS, s'est réalisé dans la bonne humeur et dans la perspective de jouer les promotions l'an prochain avec des déplacements réduits en Suisse romande.

Vive l'équipe... et à l'année prochaine pour de nouvelles aventure!