Marly et la magie des Interclubs

04 juin 2016

Après la pluie le beau temps. C'est le résumé de cette journée mémorable qui restera dans la mémoire des morgiens (voir aussi la galerie de photos).

Partis à 2 voitures pour tester 2 itinéraires un peu malgré eux, l'équipe avec sa réserve délocalisée à New Yord (car François y était pour business tennistique) a finalement su trouver le joli club de Marly entre les flaques d'eau et les nuages.

A 13h00 les terrains étaient complètement détrempés. Sur proposition de notre capitaine Philippe, le capitaine adverse accepte de lancer un match en salle dans la halle du centre de tennis qui se situe de l'autre côté de la Gérine - la rivière pas encore turbulente qu'il faut franchir depuis le parking pour accéder au clubhouse et aux installations du club de Marly.

C'est ainsi Philippe (Natanson) qui ouvre la danse. En salle, surface rapide, adversaire un peu surpris lui aussi mais connaissant mieux les lieux. Le début de match est un peu difficile, voire comique. Ce n'était pas vraiment sympa - mais pas méchant du tout - d'éclater de rire de façon bruyante lorsque les échanges se terminaient (régulièrement) dans le carré de service et qu'au final, un des 2 adversaires boisait la balle... Forcément, c'est facile de déguster une salade généreuse bien assis à la table du restaurant du centre de tennis et voir son camarades souffler entre les échanges de l'autre côté du vitre que l'on croit insonorisée (de fait, Maurice aura pu tester, on entendait tous les quolibets des spectateurs). Philippe démarre bien puis se fait remonter en perdant son sercice. Sans se décourager il va tenir dans des jeux, tous extrêmement disputés. Au final pour s'imposer dans le 1er set il doit gagner son service après 8 égalités! Le 2ème set commence et voilà qu'il faut s'arrêter parce que les terrains n'ont pas été pré-réservés et que des locataires ont loué le court de 14h30-15h30. A 2/1 dans le 2ème set, Philippe et son sympathique adversaire doivent noter leur score, ranger leur raquette et libérer le court...

Entretemps, la météo semble laisser quelque chance au reste des équipiers et le capitaine de Marly décide de lancer les 4 simples restant à l'extérieur à 14h45 en parallèle. Heureusement que l'on joue avec des Technifibre un peu dure car les courts sont détrempés et donc très lents. Tout ce que les joueurs aiment. En particulier Emmanuel et Maurice....

Dans l'équipe adverse un ancien R1(B1) que Manu semble reconnaître puisqu'ici à Marly il est un peu comme à la maison. D'ailleurs on sent le No 3 morgien ému, car il n'était plus revenu dans son club d'enfance depuis des lustres.

Pietro joue sur le central contre un adversaire posé, au jeu à plat, au service redoutable et au slice croisé infatiguable. Il tient tout le 1er set mais finit par perdre cette manche initiale ce qui, vu les conditions, entame un peu son mental. C'est d'autant plus dur que ce court central est finalement isolé. Car, vu la météo, il n'y a personne pour suivre le match et les autres rencontres se disputent sur des courts en enfilade. On a ainsi l'impression de ne pas être tout seul. Au moins cela!

Philippe joue l'ancien président du TCM (Tennis Club Marly!) qui a un très bon bras et court remarquablement bien. Mais captain Gigi est solide et c'est donc logiquement qu'il s'impose en 2 sets clairs.

Maurice joue un adversaire de sa génération avec un surprenant et magnifique revers à 2 mains. A l'échauffement il ne donne pas cher de sa peau mais au fil des jeux, même si le bras est crispé (c'est son premier match depuis des lustres) et que le son de la balle n'a pas la mélodie désirée, la confiance s'installe. Un break malheureusement pas tenu à 4/2 oblige le président morgien à serrer à 5/4 pour voler le 1er set sur quelques coups chanceux et une faute bienvenu de l'adversaire. Au 2ème set Fredy lâche et le match est ainsi conclu plus rapidement que prévu.

Sur le dernier des courts en enfilade, ce sont, au 1er set, les jeux qui défilent. Manu est à la ramasse. Mais au 2ème set, il se rebiffe. Mené 1/5 il va remonter pour mener 6/5 (contre un ex B1!) mais va perdre finalement au tie-break.

Entretemps Philippe (Natanson), notre homme de salle, a emballé son affaire et permet ainsi à Morges de mener 3/2 après les simples. Une chance persiste. Mais avec au moins une très bonne paire de double Marly a de quoi faire ce petit point supplémentaire qui lui permettrait d'éviter d'être la lanterne rouge de ce groupe 32 des IC MS45+ 1L étidion 2016.

Captain Gigi concocte la feuille de match des doubles de façon scientifique pendant que Garbine Muguruza s'impose face à Serena Williams sur le central de Roland Garros - à la grande joie de Maurice!

Philippe (Givel) et Emmanuel joueront double No 1 et Pietro associé à Maurice joueront en double 2. Les parties commencent sous une légère pluie sur 2 courts côte-à-côte.

Après une demi-heure de jeu les scores sur les bouliers voisins indiquent le même résultat mais avec des couleurs différentes... En gros Philippe/Emmanuelle mènent 1/p au 2ème set après s'être pris 0 dans la première manche. Sur le terrain voisin, Pietro/Maurice ont remporté le 1er set 6/3 et sont menés 0/1 mais pas breakés. Pietro a souvent rattrappé des bourdes de son coéquipier mais ce dernier sert étonnamment bien en 1ère balle.

Finalement, l'histoire dira que Pietro et Maurice arrivent à s'imposer avant que la pluie ne redouble d'effort et force les 4 valheureux combattants des TCM (M&M 0 Morges/Marly) à se déplacer une ultime fois sous la halle. C'est le suspens le plus total puisque les  morgiens ont réussi à stopper l'hémoragie et se retrouvent à 3/3 au 2ème set. Service à suivre.

Et là, Mesdames et Messieurs, Emmanuel Layani n'a pas galvaudé son nouveau surnom de "Manu la mine". Il sert en effet 8 services gagnants dont 4 aces à ce moment du match et aligne avec Philippe (Givel) quelques retours d'antologie permettant à l'équipe de Morges de remporter la 2ème manche et de se détacher rapidement dans le super tie-break sous les yeux des supporters des 2 équipes assis sur les bancs des joueurs à proximité immédiate de l'arène. Les slices (tant en service qu'en attaques plein centre) des morgiens font merveille. A 1/7, le No 1 de Marly va serrer la main de son partenaire croyant déjà être enterré. Il faudra attendre 5 points de plus pour que Morges triomple 10/3. Quelle remontée et quelle fierté d'avoir sauvé l'honneur en s'imposant à Marly et d'avoir évité la toujours redoutable place de 4ème en inscrivant 5 points dans cette ultime rencontre des tours préliminaires.

La réception au club house après une bonne douche où tout le monde (surtout côté Morges) était guilleret, fut sympathique et bien arrosée. Maurice n'a pas eu droit au dessert car il a été trop bavard! Finalement les morgiens ont proposé aux "marlynois" de se retrouver au printemps prochain, sous la bulle du TC Morges, pour une rencontre amicale de préparation de la saison... 2017.

La rentrée s'est effectuée.... sour la pluie et en repassant, avant de retrouver les voitures, par le petit pont de la Gérine, méconnaissable, gonflée à l'extrême et montrant sa toute puissance brune et blanche en hurlant sur les rochers.

Les 3 héros du jour, Emmanuel et les Philippes savourent en silence, la satisfaction d'avoir inversé un situation bien compromise avant le début de ce 3ème tour d'interclub que les morgiens, fair-play, avaient accepté de reporter pour permettre à leur adversaires fribourgeois de se présenter à plus que 2;-)

 

45+ 1L Messieurs, Groupe 32, Tour 3: Marly FR - Morges, 2 : 5
4 Juin 2016
  Nom Num. Pts sets Jeux
 Local  Marly FR 3009  2  5  54
 Visiteur  Morges 3110  5  10  71
Simples:
Pos Marly FR Morges Résultats
1 Tettu Marc R5 Iallonardo Pietro Luigi R5 7:5    6:4
2 Kaelin Etienne R7 Givel Philippe R6 3:6    2:6
3 Mischler Bernard R7 Layani Emmanuel R6 6:1    7:6
4 Schori Fredy R7 Eglin Maurice R7 4:6    1:6
5 Ulrich Dominique R8 Natanson Philippe R9 2:6    1:6