2ème tour à domicile contre Meyrin (GE)

12 mai 2013

Malgré l'absence de son nouveau Capitaine, l'équipe MS 45+ 1L aborde le 2ème tour des interclubs 2013 avec confiance.

Le temps est incertain et Maurice, capitaine ad interim, décide de jouer sur les courts arrières plus à même d'absorber l'eau d'éventuelles averses.

L'équipe se regroupe petit à petit, Pietro et Maurice étant à pied d'oeuvre dès 08h15 au club et les autres rejoignant au compte goutte juste à temps pour un échauffement avant le démarrage de la rencontre.

A 09h00 précise les matchs sont envoyés selon la feuille de rencontre concoctée par Philippe.

Sur le court No 10, dans le vent et à l'abri des spectateurs, Maurice, en solide No 1 ouvre le bal et prend son adversaire à la gorge pour ne plus le lâcher. Le break d'entrée va se révéler décisif dans la 1ère manche que Maurice remporte face à son adversaire Salvadorien 6/3 en produisant un jeu solide: du beau tennis élégant avec beaucoup de points gagnants.

La deuxième manche est plus disputée et la tension monte. Iran Portillo s'accroche et réalise de magnifiques volées basses croisées. Maurice visite Morges Est et Ouest... Mais dans les longs rallies, le métier de l'ex bâlois permet de faire la différence. Après 1h30 de match Maurice apporte le 1er point à Morges 6/3 6/3 en s'offrant au passage une perf à R4.

Sur le terrain No 7 Emmanuel, qui a travaillé son physique sur les conseils exigeants de son capitaine toute la semaine durant, compte bien ne pas avoir à faire ses preuves dans un troisième set de tous les dangers. Fidèle à son habitude et à sa réputation, il compose sa partition 6/2 6/4 et expédie ainsi son corriance adversaire de Meyrin "avant les crampes". Il aura fallu plier les genoux sur les slices meutriers de Thomas Dvorak pour ne pas s'enliser en fin de 2ème manche et apporter le 2ème point de simple à Morges.

Sur le terrain No 8, "Il Gladiatore" - alais Pietro, travaille dur! Il emporte le 1er set au tie-break mais fait une chute assez brutale, se blesse à la main, saigne tel un combattant de l'antiquité mais continue à se battre: c'est beau le sport d'équipe. Son adversaire, même s'il prend le dessus dans la 2ème manche, est très nerveux et s'énerve: "On joue avec des Wilson 3, où sont les balles? Pourquoi tout le monde joue avec des Wilson 3?" Bref Pascal Gygli est un vrai capitaine genevois!

Pietro aime le travail bien fait. C'est connu. C'est un stakhanoviste des courts. Pourquoi gagner en 2 sets si on peut passer 3 heures sur le court. C'est pourquoi, malgré un faible salaire horaire en relation avec son prize-money (;-) il est le joueur de l'équipe qui attire le plus les sponsors: leurs marques et logos sont visibles beaucoup plus longtemps avec Pietro! Au final Pietro l'emporte au... 3ème set 6/3 et apporte ainsi un 3ème point à Morges.

Entre temps Patrick, qui est rentré du Pilat (Arcachon/Bordeaux(F)) en voiture exprès pour jouer avec l'équipe, et qui vient donc de se taper 800 km, joue un match en oubliant de sortir de son véhicule. Malgré les encouragements des camarades et la bonne volonté, les muscles refusent de réagir à froid et Patrick s'incline en 2 petits sets face à Valério Marras.

3/1 le dernier simple est donc d'importance.

Sur le Court No 10, François, avec son débardeur doudoune, est opposé à un R6 très expérimenté. Le style des 2 adversaires est très beau dans des registres différents. Le vétéran Martin Haluzicky prend la balle plus tôt et fait travailler le morgien droite, gauche, slice, court. François est débordé dans la 1ère manche mais inverse intelligemment la tendance dans la 2ème manche en variant plus et surtout en réalisant d'excellentes accélérations croisées.

Dans le 3ème décisif, François rate le coche en n'arrivant pas à breaker pour mener 4/3. Il doit donc aller jusqu'au tie-break où il est malchanceux dans les 1er points et doit ensuite tenter de recoller au score. Au final il se sera très bien battu et n'a rien à se reprocher. Tout au plus peut-il regretter d'être passé si près de la victoire contre un aussi bon adversaire.

A 3/2 après les simples la composition des équipes de doubles est un choix épineux. Maurice a 2 variantes: Si François est trop fatigué pour le double, il alignera un double fort en jouant lui-même avec Emmanuel et fera  jouer Patrick avec Pietro. François étant prêt à en découdre en double aussi, on en reste sur l'idée de base: Emmanuel et François jouent en double No 1 et Patrick et Maurice jouent en No 2.

Patrick et Maurice, sous les yeux de Mme la présidente (c'est la fête des mères), font un double solide et s'imposent 6/4 6/3 assez rapidement face aux vérétans Dvorak/Haluzicky.

François et Emmanuel eux, perdent de leur influx après le gain de la 1ère manche et doivent s'avouer vaincus 7/5 2/6 1/6 face à Iran Portillo et Pascal Gygli.

Les deux équipes se retrouvent à table pour profiter d'un copieux repas et d'un bon Cabernet Sauvignon en regardant la LNC se faire étriper par Uster! Un journaliste du journal de Morges, venu sur le court pour prendre le No 1 Morgien dans le feu de l'action - durant un échange - se fait prendre à partie par un féroce zurichois.

A la table des séniors on est loin de ces soucis: on devise sur La Chaux-de-Fonds que Morges aura à affronter à l'extérieur et sur Gland que les genevois redoutent. C'est dans une très belle et bonne ambiance que se termine cette 2ème journée d'interclubs qui voit l'équipe MS 45+ 1L prendre la tête de son groupe.

Bilan de la journée: 4/3 pour Morges.

  Nom Num. Pts sets Jeux
Local Morges 3110 4 10 79
Visiteur Meyrin 3027 3 7 77
Simples:
  Morges Meyrin Résultats
1 Eglin Maurice R5 Portillo Iran R4 6:3    6:3
2 Hutter François R6 Haluzicky Martin R6 2:6    6:2    6:7
3 Layani Emmanuel R7 Dvorak Thomas R7 6:3    6:4
4 Iallonardo Pietro Luigi R7 Gygli Pascal R7 7:6    4:6    6:3
5 Chollet Patrick R9 Marras Valério R9 1:6    2:6
Doubles:
  Morges Meyrin Résultats
1 Hutter François R6
Layani Emmanuel R7
Portillo Iran R4
Gygli Pascal R7
6:3    2:6    1:6
2 Eglin Maurice R5
Chollet Patrick R9
Haluzicky Martin R6
Dvorak Thomas R7
6:4    6:3

Lien vers les résultats de tout le groupe et scores détaillés

Un chroniqueur (vainqueur en simple et en double)