1er tour de promotion face à Montreux

08 juin 2013

Le tirage au sort pour savoir si l'équipe des mousquetaires morgiens MS 45+ 1L joue à domicile ou à l'extérieur n'est pas favorable. En effet, non seulement les séniors morgiens auraient bien voulu aller jouer dans le splendide club de Montreux, mais surtout, en cas de victoire face à l'équipe de la cité du fameux festival de jazz, ils auraient préféré jouer à domicile plutôt que de "remonter" à La Chaux-de-fonds où s'était déroulé leur 3ème tour de round robin.

Les interclubs c'est cela et il faut prendre les matchs les uns après les autres.

Enfin une belle journée pour disputer une rencontre Interclubs. L'équipe de Capitaine Philippe n'est pas très ponctuelle. Seuls Captain' Gigi et François sont à pied d'oeuvre à 13h30. François s'applique même à faire des services avec son petit panier de balles.

Maurice et Pietro ont mal calculé leur heure de jeu. Si Pietro, en marathonien averti, a bien avalé sont plat de pâtes, il l'a fait à 13h45 et Maurice, ne voulant pas désavouer la bonne cuisine de Madame la présidente, a enfilé deux saucisses et un grande assiette de lentilles avant de pédaler à vélo jusau'au club. Emmanuel est prêt à en découdre et Patrick rejoindra plus tard pour les doubles.

Emmanuel a l'honneur d'ouvrir le bal sur le court No 2. Il est opposé à Tony Baerfuss dont la réputation n'est plus à faire. Son match va être épique. Après un premier set qu'il remporte de justesse même si le score de 6/3 est trompeur, Emmanuel va accuser le coup. Son adversaire, de 20 ans son aîné, assène des coups très longs et plats. Le morgien a du mal à mettre en place une tactique consistant à essayer d'arrondir les balles sur le revers de son adversaire et, un peu court physiquement, il peine également à rentrer solidement dans le terrain. Quelques tentatives de montées au filet sur des balles trop moyennes se sont soldées par des passing-shots fusant.

Breaké d'entrée au 2ème set, "Manu" va laisser filer la manche pour se resaisir dans le 3ème set décisif. La tactique semble bonne puisque le score-board indique à un moment 5/1 pour Emmanuel. Pourtant le métier du montreusien et la tension et la justesse physique vont faire qu'Emmanuel n'arrivera pas à conclure malgré une balle de match et s'être retrouvé à 2 reprises à 2 points du match. Au tie break décisif, "Manu" va finir par s'incliner 5 points à 7 malgré les encouragements de ses camarades de club, dont Maurice qui aura eu le temps de terminer son match de 2ème série.

Tout le monde admire tacitement la facilité de Tony Baerfuss à jouer juste et espère en secret pouvoir jouer à ce niveau à cet âge. Pour consoler "Manu", ses camarades lui signalent que son adversaire avait 21 ans d'expérience tennistique en plus!

Il n'y pas eu qu'un match en 3 sets cet après-midi. Philippe a lui aussi été engagé dans un combat indécis. Le premier set face à Philippe Aebi est assez accroché. Le capitaine morgien peine à trouver une faille dans le jeu adverse. C'est sur son slice long-line qu'il s'appuie pour prendre le premier une option en remportant la 1ère manche. Dans le second set, des fautes au mauvais moment et un sérieux plus de son adversaire équilibrent les choses. Il faut donc attendre le 2ème set et un break libérateur pour voir se dessiner la victoire. Philippe a fait un match très solide ne donnant finalement à aucun moment une lueur d'espoir à son adversaire.

Au moment où Philippe termine son combat, François est toujours entrain d'en découdre sur le terrain No 1. Il affronte un montreusien qui semble parfois apathique. Pourtant le coup droit est redoutable et François jouant trop court, peine à imposer son jeu, qu'il a beau par ailleurs. Alberto Vahekeni va s'employer à lifter haut sur le revers de François qui n'arrive pas à répondre avec autant de longueur et se fait peur au milieu du 2ème set. François aurait peut-être pu se simplifier la vie en montant plus souvent et en rentrant plus systématiquement dans le terrain. Mais les choses sont souvent plus simple de l'extérieur que lorsque l'on est soi-même sur le court. Aussi au bilan, le match clé et assez difficile qu'a dû livrer François a-t-il été très bien maîtrisé et François a ainsi pu vaincre le signe indien de ces interclubs 2013. En restant concentré, volontaire et solide en fin de 2ème set, François apporte à Morges la victoire dans ce premier tour de promotion.

Car sur le Court No 4, "Il Gladiatore", Pietro n'a eu besoin que de 50 petites minutes pour se défaire d'un adversaire qui n'avait pas les armes pour dépasser notre transalpin. Dès les premiers jeux, Valeriano Mina a du se rendre à l'évidence, pour sortir Pietro Iallonardo du terrain, il faut de grands coups. Pietro, c'est une mobylette et à fond les gaz. Droite, gauche et redroite et regauche, l'homme est partout et au final ajuste un bon coup droit quand son adversaire épuisé ne fait pas la faute avant.

Suite à ce match, Maurice, opposé au No 1 de l'équipe de Montreux, déroule également en imposant puissance et vitesse face à un adversaire visiblement touché physiquement et qui a trop rapidement incliné la tête. Pourtant le coup de raquette était là et la balle était lourde.

Après les simples remportés 4/1 les doubles s'avéraient pur bonus. Patrick et Maurice voulaient cependant en découdre et tester leur valeur sure bâloise. Aussi ont-ils été alignés en Double No 2. Les sympathiques adversaires de Montreux ont été durs à cuire aussi en double. Et il a fallu s'alimenter avec sérieux pour tenir le choc en 3 sets. A noter un jeu de Patrick extraordinaire en milieu de 2ème set pour permettre aux morgiens de faire le break (retour gagnant long-line et retour bloqué croisé ainsi que sublime volée basse). Suite à ce jeu malheureusement les morgiens se sont refaits breaker et le dernier jeu de service ne passera pas dans l'histoire. Heureusement au dernier set écourté, la vieille paire du Old-Boys a su serrer les rangs et terminer sur une volée d'interception gagnante.

Soulignons que Toni Baerfuss a été à la hauteur de sa légende en disputant 6 sets dans l'après midi et en revenant en simple d'un score plus que défavorable 1/5 pour l'emporter au tie-break!

Une chose est sure: il faut toujours avoir une banane dans son sac!

Alors que l'orage s'annoncait, les joueurs des 2 équipes ont pu se retrouver à table pour déguster une bonne salade et un filet de Féra délicieux. La charmante présente de la compagne de François Hutter et de leur très jeune progéniture a permis d'élargir quelque peu le thème des disussions qui se sont bien évidemment centralisées sur les expériences de vie tennistique des convives.

Rendez-vous a été pris pourque les morgiens puissent découvrir le formidable club de Montreux même si la chose se fait hors du cadre des interclubs officiels.

Résultat global: 45+ 1L Messieurs, Promotion Tour 4: Morges - Montreux, 6 : 1

  Nom Num. Pts sets Jeux
Local Morges 3110 6 13 94
Visiteur Montreux 3109 1 4 53
Simples:
  Morges Montreux Résultats
1 Eglin Maurice R5 Feberey Georges R6 6:1    6:1
2 Hutter François R6 Vahekeni Alberto R7 6:3    7:6
3 Givel Philippe R6 Aebi Philippe R7 6:2    2:6    6:1
4 Layani Emmanuel R7 Baerfuss Tony R7 7:5    1:6    6:7
5 Iallonardo Pietro Luigi R7 Mina Valeriano R8 6:1    6:0
Doubles:
  Morges Montreux Résultats
1 Hutter François R6
Givel Philippe R6    WO.
Vahekeni Alberto R7
Feberey Georges R6
 
2 Eglin Maurice R5
Chollet Patrick R9
Aebi Philippe R7
Baerfuss Tony R7
6:3    5:7    6:4

Un chroniqueur anonyme (qui aurait signé plutôt deux fois qu'une si on lui avait dit que l'équipe des MS 45+ 1L irait aussi loin dans son parcours pour la LNC).